dimanche 13 février 2011

Sacoche appareil photo

Pour protéger un appareil reflex que l'on m'a donné, je voulais faire une sacoche. Chose faite grâce à l'aide (précieuse) de ma soeur qui a une formation de couturière (héhé merci soeurette !).



Le comment :

Après longue réflexion, on a choisi de réaliser la sacoche avec une seule pièce de tissus (enfin un intérieur, un extérieur et deux mêmes pièces de molleton).
Après mesure de l'appareil et de l'objectif, on a dessiné le plan.

Là vous vous dites, mais c'est pas possible ça fait pas 18cm de largeur ! 
En fait j'ai compté 0,5 cm d'épaisseur pour chaque paroi. 


A droite, les marges de coutures de 2cm 
ne sont pas comprises dans les mesures


Le matériel :
- tissu extérieur : 46x53 cm + 6x154 cm (sangle, à adapter selon la longueur de la sangle voulue)
- tissu intérieur : 46x53 cm + 1 carré de 14x16,5 cm et un autre de 14 x14 cm pour les séparations internes, + 2 carrés de 17x10 cm pour la poche
- molleton : 46x53 + 1 carré de 10x12,5 cm et un autre de 10 x10 cm pour les séparations internes
- Pour rigidifier on a utilisé des vieux boitiers de DVD que l'on a découpé :
   18x12 cm (x2) : devant et dos
   18x10 cm (x2) : fond et dessus
   12x10 (x2) : côtés
   6x10 cm (x3) et  3,5x10 cm pour les séparations internes
- Fermeture éclair : 15 cm
- 1 boucle banane (clip)
- Bande scratch
- 2 boucles ou anneaux d'attache (les miens sont les mêmes que la boucle coulissante, la partie du milieu étant mobile)
- 1 boucle coulissante (pour le réglage de la sangle)
- gros grain : 220 cm (à adapter selon la longueur de la sangle voulue)

Après découpe des différentes pièces, on a commencé par poser la poche sur le dos (tuto pose de poche trouvé ici).

On a ensuite disposé les pièces de plastique entre les 2 pièces de molletons et cousu pour les faire tenir et marquer les plis (en point droit ou point zigzag).

On place ensuite le gros grain qui va fixer les attaches sur les cotés et soutenir par dessous (une couture le long des deux côtés + une croix en bout pour bien fixer la boucle, attention de ne pas oublier les attaches !), sur le tissus extérieur.

Ensuite on forme les boites intérieure et extérieure en cousant ensemble les cotés de même couleur sur le shéma (pour tenir compte de l'épaisseur induite par les couches de molletons + plastique, la boite intérieure doit être un peu plus petite, donc on cout à 0,25 cm de notre tracé).

On imbrique le tout pour marquer la position de la boucle banane. On cout les deux partie sur le tissu extérieur.

Et là on s'amuse parce que maintenant c'est couture à la main ! Pour fixer le tissus intérieur dans la boite, couture le long des plis (dans un fil couleur de l'extérieur), puis pour finir ourlets tout le long du dessus.

Dernière chose, la sangle ! Couture du long rectangle de tissu plié en deux dans sa longueur, de la largeur du gros grain. On retourne, on enfile le gros grain à l'intérieur puis on fixe sur les attaches de la boite !

Je pense que ça peut se faire sans plastique rigide, ça sera moins ch... à faire mais peut être moins costaud...

Pas de photos en cours de réalisation... mais la prochaine j'en prendrai !

7 commentaires:

  1. C'est très joli, et pratique ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. waououou, quelle magnifique sacoche!!!c'est du travail de pro!!!

    RépondreSupprimer
  3. Super. Je cherchais un tuto comme celui-ci depuis longtemps. Merci

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, et merci pour ce tuto ! Les petits "cubes" dans le fond servent ils à caler l'objectif?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les séparations internes servent à caler l'objectif et celle de 6 cm peut en protéger un autre (il faut alors mettre des scratchs sur la paroi du coté et sur la séparation pour pouvoir glisser l'objectif. Dans ce cas il faut rigidifier la séparation).

      Supprimer
  6. Merci beaucoup pour votre partage, je m'en suis beaucoup inspirée, même si j'ai opté pour une autre façon de faire.

    RépondreSupprimer